Comment payer son permis de conduire ?

En moyenne, le permis de conduire coûte... 1 500€ pour le premier passage. Sachant qu'en France, 40% des élèves le ratent en moyenne la première fois, il peut vous en coûter beaucoup beaucoup plus si vous faîtes partie de cette dernière catégorie.
L'heure de conduite peut coûter jusqu'aux alentours des 60€ dans certaines grandes villes. Compte tenu du nombre d'heures moyen, le coût total atteint parfois des sommets. Heureusement, il existe quelques aides financières.

Le permis à « un euro par jour »


Cette option consiste en un prêt à taux 0%, ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans qui passent le permis B pour la première fois (ou la catégorie A, moto de plus de 125 cm3).
Le montant du prêt doit être égal à 800€, 1000€ ou 1200€ sans excéder le montant inscrit dans le contrat de formation ou à 600€ dans le cas d'obtention d'une aide complémentaire directe de l'État ou d'une collectivité locale.
Vous devez directement contracter le prêt avec l’établissement financier. Pour cela, trois possibilités s'offrent à vous selon ses capacités financières et les discussions engagées avec l'organisme prêteur :
  • soit vous fournissez un justificatif de revenus avec des revenus suffisants pour rembourser les 30€ par mois ;
  • soit vous garantissez le remboursement de votre prêt par l'apport d'une caution (parents...) ;
  • soit vous êtes inscrit(e) dans le cadre d'un co-emprunt avec vos parents (c'est-à-dire que vous et vos parents empruntez ensemble) afin d'augmenter les chances d'avoir une réponse positive de l'établissement de crédit.
  • si vous êtes mineur(e) (dans le cadre de l'apprentissage anticipé de la conduite), ce sont vos parents qui empruntent pour votre compte.
Certains jeunes ne peuvent pas bénéficier d'un prêt permis à un euro par jour car ils ne sont pas en mesure de fournir une caution parentale ou celle d’un tiers demandée par les établissements de crédit.

Aussi, le Comité interministériel de la sécurité routière du 13 janvier 2009 a décidé d’assurer la prise en charge publique du cautionnement du prêt permis à un euro par jour pour les jeunes exclus de ce prêt faute de caution et inscrits dans une démarche de formation ou d’accès à l’emploi. Ces derniers devront se présenter à l’établissement de crédit partenaire du dispositif du permis à un euro par jour munis d’une attestation d’éligibilité à la caution publique établie par un des réseaux accompagnant également partenaire. Toutefois, la décision d'accorder le prêt revient à l’établissement de crédit à l'issue d’une étude des pièces constitutives du dossier de demande de prêt. Communiqué de presse du 21 septembre 2011.

Le Compte Personnel de Formation (CPF)


Depuis le 15 mars 2017, tous les salariés ont la possibilité de faire financer leur formation au permis de conduire en mobilisant les sommes disponibles sur leur compte personnel de formation (CPF).
Le compte personnel de formation, alimenté en heures, est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante. Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (DIF) mais les salariés ne perdent pas les heures acquises au titre du DIF et pourront les mobiliser jusqu'au 31 décembre 2020. Le CPF fait partie du compte personnel d’activité (CPA).
Comment en bénéficier?
  1. Créez votre compte sur le site moncompteformation.gouv.fr, en vous munissant de votre numéro de sécurité sociale ;
  2. Saisissez le code de formation au permis B : 206
  3. Remplissez votre demande en ligne
  4. Imprimez et envoyez votre demande en ligne, par courrier à l'OPCA dont vous dépendez. N'oubliez pas de joindre à votre dossier :
    • Votre attestation ou le bulletin de salaire mentionnant vos heures de DIF au 31/12/2016 (ou 01/01/2017);
    • Votre attestation permis B, complétée et signée (disponible en ligne);
    • Votre demande de financement CPF, complétée et signée (disponible en ligne).


Pour connaître votre OPCA, renseignez le code NAF de votre entreprise (disponible sur votre fiche de paie) en cliquant sur ce lien.

Bon à savoir:

    En théorie, seules les auto-écoles disposant du statut d'« organisme de formation » peuvent accueillir des élèves souhaitant financer leur formation au permis de conduire grâce à leur CPF. Cependant, pour l'auto-école, l'obtention du statut d'« organisme de formation » est conditionnée au fait d'avoir une première demande de financement.


    Aussi, si vous avez trouvé une auto-école qui vous plaît mais qu'elle n'est pas encore organisme de formation, n'hésitez pas à demander si elle envisage de le devenir à court terme. Elle pourra ainsi effectuer votre formation et celle-ci sera prise en charge par l'OPCA dont vous dépendez!

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à mesurer et améliorer la performance du site et à optimiser votre navigation. Pour en savoir plus, consultez notre Politique de protection des données personnelles.